Inspiré par Nelson

Platform Bench

Houzz

Nelson Platform Bench N158 Zoom

Inspiré par Nelson

Platform Bench

Économiser 25%

Disponibilité : En stock

Prix normal : 556,00 €

Special Price 417,00 €

Réinitialiser la configuration

* Champs obligatoires

Description

100% Made in Italy. Banquette en bois tulipier. Plateau en bois naturel ou laqué noir. Pieds en bois laqué noir.
Histoire
La “Platform Bench” de Nelson remonte à 1947 et fait partie d’un système de meubles modulaires appelés “BCS” (Basic Cabinet Series), qui comprenait des boîtiers, des commodes et des petites armoires sur pieds ou positionnées sur des bancs. Elle était donc à l’origine disponible avec différents compléments, et fut tout de suite bien accueillie grâce à son éclectisme, elle peut en effet être utilisée comme banc mais aussi comme table basse ou soutenir d’autres meubles. Plus rigoureuse et linéaire dans son aspect, cette véritable icône du style de Nelson refl ète pleinement sa vision de l’architecture et du design industriel. Elle rappelle sous certains aspects les motifs de l’American Arts and Crafts, sa forme restant tout de même intimement liée à son objectif; Nelson luimême se défi nissait “moderniste convaincu”. Banquette en bois tulipier. Plateau en bois naturel ou laqué noir. Pieds en bois laqué noir

Informations complémentaires

Dimensions L180 P47 H34,5 cm
Inspiré par Nelson
Ligne Bancs Tabourets
Modèle Banquette3 Places
Structure Schema N158
G. Nelson

Nelson

G. Nelson

(1908-1986)

Je suis un créateur d’objets beaux et pratiques.

Étasunien, architecte confi rmé, urbaniste, designer industriel mais aussi journaliste, essayiste et critique de l’architecture, George Nelson préconisait l’avènement des technologies de la miniaturisation et de la dématérialisation. Considéré comme l’un des pionniers du mouvement moderne – au même titre que d’extraordinaires designers américains tels que Raymond Loewy, Charles et Ray Eames, et Eliot Noyes – il est entre autres l’inventeur du système intégré pour le bureau et du concept de zone piétonne pour le shopping. Le cabinet de Nelson produisit quelques-unes des pièces canoniques du design industriel du XXème siècle, et fournit également une grande contribution au “storage wall”, au centre commercial et au système de bureau « open-plan ».

Son travail va de la conception d’ameublement et de produit (comme la machine à écrire Editor de 1968 pour Olivetti) jusqu’au packaging, de la graphique aux présentations multimédia, sans oublier les projets architectoniques de grande échelle. Ses meubles sont caractérisés par la haute exécution et la qualité des matériaux utilisés et deviennent des symboles de légèreté, linéarité et élégance.