Inspiré par Mallet-Stevens

Chair

Houzz

Mallet Stevens Chair SM34 Zoom

Inspiré par Mallet-Stevens

Chair

Économiser 25%

Disponibilité : En stock

Prix normal : 275,00 €

Special Price 206,25 €

Description

100% Made in Italy. Chaise empilable. Structure en acier laqué. Disponible sur demande avec assise rembourrée et revêtement en cuir ou tissu.
Histoire
Cette chaise est normalement attribuée à Robert Mallet- Stevens, étant donné qu’un modèle similaire apparaît sur les photographies de la cuisine de sa Villa Cavroix (1932) et d’autres encore, dans un restaurant qu’il avait projeté. Elle aurait été créée vers 1928, même si, selon les chercheurs, la paternité n’en reviendrait pas à Mallet-Stevens, non seulement car elle ne correspond pas à son style, mais aussi car l’architecte utilisait souvent pour ses projets, des meubles qui n’étaient pas les siens. Cette chaise, avec une structure en tube et plaque d’acier, est simple et linéaire, pratique car elle peut s’empiler. Elle fut probablement conçue en vue d’une production économique en série. Tous les arguments, qui coïncident avec sa version de l’architecture, contribuent à en attribuer la création à Mallet- Stevens, une propension marquée à la fonctionnalité de l’objet, la simplicité et l’essentialité des lignes, des meubles étudiés pour être produits en série. Chaise empilable. Structure en acier laqué. Disponible sur demande avec assise rembourrée et revêtement en cuir ou tissu.

Informations complémentaires

Dimensions L45 P45 H82 cm
Couleur Métal
Inspiré par Mallet-Stevens
Ligne Chaises
Modèle Chaise
Structure Schema SM34
R. Mallet-Stevens

Mallet-Stevens

R. Mallet Stevens

(1886-1945)

L’architecture moderne n’est pas seulement de l’apparence, mais elle laisse une marque au de là de sa portée.

Personnalité éclectique et créative, architecte mais aussi décorateur d’intérieur et scénographe, Mallet-Stevens fut dans les années 20 le représentant le plus signifi catif du courant cubiste Déco, qui dans le domaine du modernisme s’opposait au rationalisme de Perret, Baudot et Le Corbusier. Les caractères porteurs de son style sont la propension prononcée à la fonctionnalité de l’objet, l’essentialité des lignes, la liberté des volumes. Son architecture des formes géométriques et propres fut parmi les plus célèbres à Paris pendant l’entre deux guerres.

Il était également président de l’Union des Artistes Modernes, l’association qui réunissait les architectes et designer qui se battaient pour l’utilisation de nouveaux matériaux et de la production en série, convaincus que l’ameublement du futur devait être simple et conforme aux nécessités de la vie contemporaine. Nombre de ses oeuvres ont été découvertes et étudiées seulement cent ans après sa naissance, lorsque la complexité de son personnage suscitait de nouveaux intérêts parmi les chercheurs.